Delphine Huchet

Antoine Milian, Scénographe

Après des études aux Beaux-arts d’Orléans, Antoine Milian s’engage sur la double voie de scénographe et de plasticien. Son travail personnel de créateur lui donne accès à divers manifestations artistiques où il réalise des installations in-situ, des expositions personnelles ou collectives en France et à l’étranger.
Parallèlement, il collabore en tant que scénographe avec de nombreuses compagnies, dans des univers allant de la féerie baroque La Belle et la Bête, mise en scène par Cécile Roussat et Julien Lubek, à Grand-peur et misère du troisième Reich de Bertolt Brecht, mis en scène par Myriam Zwingel , La femme comme champ de bataille de Mattéi Visniec, Top Girls de Caryl Churchill, mis en scène par Aurélie Van Den Daele, en passant par une adaptation de Huit femmes mis en scène par Valérie Bral ou celle de La Conversation de Bolzano de Sandor Marai, mis en scène par Jean Louis Thamin.
Il signe les décors des festivals comme Les Marius, cérémonie récompensant les meilleurs spectacles musicaux, ou encore pour le Festival du Film Jules Verne au Grand Rex, tous mis en scène par Samuel Sené. Il participe également à plusieurs productions audiovisuelles en tant que chef-décorateur, et crée les univers visuels de nombreux clips musicaux.
Il travaille régulièrement avec le Studio-Théâtre d’Asnières où il scénographie plusieurs spectacles tels que L’île des esclaves et Les acteurs de Bonne Foi de Marivaux, mis en scène par Jean Louis Martin-Barbaz, Un bon petit diable d’après la Comtesse de Ségur, Il n’y a plus d’après, il n’y a qu’aujourd’hui, cabaret mis en scène par Yveline Hamon.
Il crée également des masques et marionnettes pour le Shlemil Théâtre et pour le Théâtre de l’Étoile Bleue, notamment pour une adaptation de L’arrache Coeur de Boris Vian, mis en scène par Eric Bertrand.