Tosca, notes de mise en scène

Scarpia dont le nom évoque la griffe du rapace, est le personnage principal de cet opéra. Comme Iago, Richard III ou Lady Macbeth, il personnifie les forces du Mal, et succombera à ses propres faiblesses en délaissant ses intérêts politiques (la musique ne révèle jamais la moindre passion quand il évoque la poursuite du révolutionnaire Angelotti) pour se consacrer à l’essentiel de sa quête : la souffrance de l’actrice Tosca dont il tire sa jouissance.
La question qui sous-tend la mise en scène est de savoir si la tyrannie et la cruauté l’emporteront toujours sur la liberté, l’art et la beauté.

La scénographie ne sera en rien figurative. Un décor unique, modulable, proposera des espaces en huit-clos. Un cercle-écran placé en hauteur, au centre du décor, illustrera le nœud coulant passé lentement autour du cou des amants.
A l’intérieur du cercle, les projections vidéo de croquis au fusain figureront, au 1er acte, l’échappée sensuelle et artistique du peintre Mario, en quête de beauté ; au deuxième acte, seront projetées les esquisses que Mario a faites de sa Tosca, mais ces esquisses seront vite déchirées pour laisser apparaitre un œil énorme symbolisant la terreur que fait subir la milice de Scarpia.

   Nos partenaires :