Bernard Jourdain

Loïc Mignon, chef de chœur

En tant que musicien

Après des études de piano et de musique de chambre aux CRR de Reims et Paris dans les classes de P.Penassou, Jacques Moreau et P. Réach, Loïc Mignon étudie le chant, notamment auprès de J.Herbillon, R.Corazza et G.Chauvet, puis mène rapidement de front une triple activité de pianiste, chanteur et enseignant.
Ténor, il chante en soliste tant à l’opéra qu’en concert : Le Barbier de Séville, Macbeth, Carmen, La Belle Hélène, La Perichole, Didon et Enée, Cosi fan Tutte, Requiem de Mozart, 9e Symphonie de Beethoven, Le Roi David d’Honegger, Magnificat de Bach, avec l’Orchestre de la Garde Républicaine (dir : R.Boutry), l’Orchestre National d’Ile-de-France (dir : J.Mercier) ou au festival de St-Céré (dir : C.Schnitzler).
Cofondateur du Trio Horizon Musique, il explore depuis 1999 aux cotés de l’altiste Frédérique Sauvage et du clarinettiste et compositeur Alain Sève, le répertoire original de la formation (Mozart, Schumann, Kurtag, Uhl, Jacob…), ou de la Sonate (Brahms, Poulenc, Debussy, Hindemith…), l’éclatant par le biais de la transcription jusqu’aux Tangos d’Astor Piazzolla, un disque en son hommage ayant été réalisé en 2009 (disponible, entre autres, sur le site alain-seve.com).
Depuis 2006, il a collaboré avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy et son chef, Dominique Rouits, tant comme chef de chœur ( Messe en ut de Beethoven, Grande Messe en Mi bémol de Schubert ) que pianiste ou chanteur : en 2009, il joue le 21 è Concerto de Mozart, puis chante au Concert du Nouvel an, à Massy et à Longjumeau. En décembre 2010, il chante le rôle d’Eisenstein dans le deuxième acte de La Chauve-Souris de Strauss, pour 3 concerts dans l’Arpajonnais. L’année 2011 le voit à nouveau dans une série de 3 concerts avec l’Orchestre de Massy pour un programme autour de Bernstein, Rodgers, Kern et Gershwin, dont il est le soliste de la Rhapsody in Blue.

En tant que pédagogue

Titulaire des Diplômes d’état de professeur de piano et accompagnateur, il enseigne le piano et accompagne les classes de danse durant une quinzaine d’années, parallèlement à son engagement en 1995 comme chef de chant au Conservatoire du Centre de Paris. Chargé de la F.M. chanteurs, chef de l’ensemble vocal, il y dirige un très vaste répertoire allant de Janequin à Landowski, et collabore également comme chef de chœur aux représentations de Tosca et Madame Butterfly de Puccini, des Quatre Pièces Sacrées de Verdi, du Chant du Destin, de Nänie et du Chant des Parques de Brahms et de Don Giovanni de Mozart, dirigées par Bruno Pointdefert.
Directeur du Conservatoire de Breuillet (91) de 2000 à juin 2009, il dote l’établissement d’une saison musicale régulière et y dirige des soirées d’opéra, notamment autour de Faust, Carmen, West Side Story, Les Contes d’Hoffmann et Un Bal Masqué, ainsi que de nombreuses œuvres chorales sacrées et profanes ou extraits d’Oratorios, comme la Messe de Ste-Cécile de Gounod et le Requiem de Fauré.
Professeur titulaire de direction d’ensembles vocaux des Conservatoires de la Ville de Paris, il y fait travailler les ensembles vocaux des répertoires chambriste (de Rossini à Britten), sacré (Bach, Pergolèse, Händel, Scarlatti, Vivaldi…) et lyrique (Béatrice et Benedict, Les Troyens et Benvenuto Cellini de Berlioz, Rigoletto, Don Carlo et Falstaff de Verdi, Le Freischütz et Euryanthe de Weber, Fidelio de Beethoven, Les Maitres-Chanteurs de Wagner, Idoménée, Les Noces de Figaro, La Flûte Enchantée et La Clémence de Titus de Mozart, La Bohème de Puccini, Mavra de Stravinsky, Manon de Massenet, La vie parisienne d’Offenbach, Ariane à Naxos de Strauss, On the Town de Bernstein…) et a entrepris la rédaction d’un dictionnaire des ensembles vocaux de solistes.